Collégiale de Thann

Collégiale de Thann - vitraux
Sous l'égide de la Fondation de France

Témoignages

 

Pendant plus de sept siècles, des générations de bâtisseurs se sont succédées pour que la Collégiale s’élève et se maintienne dans le ciel de Thann. Afin que cette tradition se perpétue, la Fondation pour la Sauvegarde de la Collégiale veut mobiliser, au-delà des sensibilités partisanes, politiques ou religieuses toutes les énergies et bonnes volontés. L’objectif unique est la sauvegarde de ce joyau cher au cœur de tous.
Edouard Heinrich – Président

 

Edifice cultuel, mais également culturel, l’église Saint-Thiébaut concentre les spécificités de chaque courant du gothique. Nos anciens l’ont voulu magnifique et, à la limite de l’exploit technique, ils en ont fait une œuvre tout en finesse, véritable dentelle de pierre. Tous héritiers de cet édifice majeur, il appartient à chacun de nous d’assumer notre rôle de «passeur», afin que la Collégiale soit transmise dans les meilleures conditions possibles aux générations futures.
Richard Duplat - Architecte en Chef des Monuments Historiques

 

Invité à lever les yeux
Ce qui me fascine à la Collégiale Saint Thiébaut de Thann c’est que tout, mais absolument tout, à l’extérieur comme à l’intérieur, nous invite à lever les yeux :
Le grand portail à trois tympans, le clocher, l’octogone, la flèche ajourée, les voûtes des nefs et du chœur, la double tribune des orgues, la croix de l’arc triomphal, la statuaire, les peintures, les verrières anciennes et contemporaines…
Depuis l’édification de cette église, combien sont-ils à en être repartis le cœur plus léger, dynamisés dans leur foi et dans leur espérance parce qu’ils ont accepté de lever les yeux ?
Ce sanctuaire rayonne grâce à la foi des pèlerins et des paroissiens d’hier et d’aujourd’hui, grâce au génie des architectes et des bâtisseurs du Moyen-Age, grâce à la générosité des bienfaiteurs de toutes les époques. Ils ont permis à cette vénérable église de couvrir d’un manteau de grâce, d’élégance et de lumière ceux qui acceptent de lever les yeux.
Gérard Helmer – Curé doyen 

 

La Collégiale Saint-Thiébaut de Thann, joyau de l’art gothique rhénan, fait depuis des siècles la renommée de la ville.
Elément emblématique du patrimoine, la Collégiale est intimement liée à l’histoire de la ville dont nous célébrons cette année les 850 ans, mais elle est aussi présente au cœur de chacun des Thannois.
Il est donc de notre responsabilité collective d’en prendre le plus grand soin et de veiller sans cesse à réparer les outrages du temps, de la pollution, voire des guerres, pour conserver à cet édifice toute sa splendeur.
Aussi, après la restauration de la flèche ajourée, la Ville de Thann a engagé, au cours des dernières années, un vaste plan de sauvegarde visant tout particulièrement à rétablir l’ensemble des étanchéités et à remplacer les éléments des balustrades les plus abîmés.
Pour réaliser ces travaux chiffrés à plus d’un million d’euros, la Ville de Thann a bénéficié des aides de l’Etat, de la Région et du Département, mais a surtout pu compter sur l’engagement déterminant de la Fondation pour la Sauvegarde de la Collégiale.
En effet, la mobilisation et la générosité de très nombreux donateurs, particuliers comme entreprises, ont permis d’accélérer le programme des travaux, mais surtout ouvert de nouvelles perspectives pour engager dans les années à venir d’autres chantiers de restauration et notamment celui du portail nord.
Je veux ici remercier très sincèrement tous les généreux donateurs, mais aussi les encourager à poursuivre leur mobilisation en faveur des restaurations futures ; ainsi, grâce au concours de tous, nous pourrons assurer durablement le rayonnement de la Collégiale Saint Thiébaut qui fait la fierté de la Ville de Thann.
Jean-Pierre Baeumler – Maire de Thann 

Collégiale et le vignoble du Rangen
Collégiale et le vignoble du Rangen
Toit
Toit
Collégiale et cerisier
Collégiale et cerisier