Collégiale de Thann

Collégiale de Thann - vitraux
Sous l'égide de la Fondation de France

Historique de la Collégiale de Thann

La Collégiale* Saint-Thiébaut est une église gothique dans la ville de Thann en Alsace. À côté des cathédrales de Strasbourg et de Fribourg-en-Brisgau qui sont beaucoup plus grandes, elle est considérée comme une œuvre majeure de l'art gothique le long du Rhin supérieur, c'est-à-dire la région des deux côtés du fleuve se situant entre Bâle et Bingen. Les Thannois se plaisent à dire en parlant de leur clocher : "Strasbourg a le plus haut, Fribourg le plus gros, Thann le plus beau !"

C’est l'un des édifices les plus représentatifs du gothique rhénan en Alsace. Sa construction dure de la fin 13ème siècle à 1516 : année où s’achève la flèche de plus de 78m de haut, véritable dentelle de pierre.

Son grand portail est unique en France : 3 tympans rappellent grâce à 150 scènes la vie de la Vierge, la Nativité et la Crucifixion.

Les 3 formes de style gothique sont représentées : primitif, rayonnant et flamboyant.

La construction de la collégiale actuelle commence à la première moitié du XIVe siècle (nef latérale sud, partie basse de la façade ouest). En 1351 débute la construction du chœur et de la tour. Vers 1400, le tympan de Marie au-dessus du portail ouest est terminé. Il représente la vie de la Vierge Marie sur la base de textes bibliques et apocryphes. La consécration du chœur a lieu en 1432. En 1492, la nef nord est terminée, en 1495, la nef centrale. La construction de la tour de l’église, commencée en 1506 par Rémy Faesch, l’architecte Bâlois, s’achève en 1516. De 1629 à 1631, on construit la chapelle de la Sainte Vierge au sud de la nef. De 1887 à 1895, on ajoute les pinacles aux contreforts et les toits en tuiles colorées à la collégiale.

La Chapelle Saint Thiébaut (au fond de l’église, coté SE) est la partie de la Collégiale la plus ancienne, elle date de la fin du XIIIème siècle.

Dans le chœur, les stalles sont ornées de 169 personnages. C’est l'un des plus importants ensembles d'Alsace.

Les vitraux (1423 – 1431) sont répartis sur 8 verrières de 15m de haut, ils témoignent de la richesse de l'édifice, lieu de pèlerinage à Saint-Thiébaut  dès le 13ème siècle .

La petite ville de Thann est mentionnée pour la première fois en 1290. Mais déjà trois ans plus tôt est fait état d'une église dédiée à Saint-Ubald Gubbio (mort en 1160 ) ou est conservé la relique d'un doigt de l’évêque qui a miraculeusement trouvé son chemin depuis l 'Italie.

* Une Collégiale est une église dans laquelle s’est installé un Collège de chanoines. Celle de Thann doit son nom au collège de chanoines de Saint-Amarin venu s’y installer en 1442. Elle fait l’objet d’un classement au titre des monuments historiques depuis 1841.

Toit de la chapelle
Toit de la chapelle
Chevet
Chevet